Comment récupérer le carburant d’une voiture ?

Siphonner un réservoir implique de prélever le carburant grâce à des équipements adéquats. Souvent considérée comme illégale, cette méthode peut être qualifiée de dangereuse en raison des risques encourus. Cela peut être un incendie, une explosion ou des impacts sur la santé.

Toutefois, des situations légitimes peuvent donner lieu à la nécessité de siphonner le réservoir d’une voiture. On peut citer comme exemple l’utilisation d’un mauvais carburant, et le fait qu’il soit nécessaire de le retirer du réservoir au risque d’endommager le moteur.

Il est donc important de connaître les bonnes solutions pour extraire l’essence/ diesel de son réservoir. Pour en savoir plus sur les différentes manières de siphonner son véhicule, voici quelques détails essentiels à retenir.

Siphonner un réservoir sans aspirer

Il est tout à fait possible de siphonner le réservoir d’un véhicule à essence ou diesel sans utiliser du matériel de pointe. Un tuyau en caoutchouc et un grand récipient (bassin, cuve, seau, etc.) pourront faire l’affaire.

Par contre, il est essentiel de vérifier que ces équipements ne présentent aucune fissure ou fuite. Après cela, il faudra introduire l’un des bouts du tube dans le réservoir et boucher l’autre extrémité avec un pouce.

Il faudra ensuite secouer doucement le tuyau jusqu’à ce que le carburant commence à remonter à l’intérieur. Une fois le carburant en mouvement, il faudra positionner le bout du tube au-dessus du récipient (seau).

Pour que cette méthode soit efficace, il faut veiller à ce que le récipient (et le tuyau) se situe à un niveau plus bas que le réservoir. Après cela, le carburant devra s’écouler dans le seau.

Siphonner un réservoir avec un bouchon de vidange

Avant tout, la méthode de siphonnage avec bouchon nécessite divers outils comme des gants de protection, un seau, des chandelles, un chiffon, etc.

Pour extraire l’essence avec l’aide du bouchon de vidange, il faudra :

  • Soulever la voiture ;
  • Localiser le bouchon de vidange
  • Siphonner le réservoir
  • Soulever la voiture

Il convient dans l’idéal de conduire la voiture pour baisser la quantité de carburant restant dans le réservoir. Dans le cas où la voiture doit impérativement être immobilisée (erreur de carburant versé dans le réservoir), il faut avoir un grand récipient qui peut contenir la totalité de l’essence ou du gasoil.

Effectuez l’opération à une certaine distance de sources de chaleur, de flammes, de fumée, etc. Tout en actionnant le frein à main, il suffira de placer la voiture sur des chandelles. Cela permettra de garantir une meilleure protection, tout en travaillant sur les roues arrière.

  • Localiser le bouchon de vidange

Il faut d’abord repérer la place du bouchon de vidange. Ce dernier se trouve en général près du réservoir à essence/ diesel. Une fois l’emplacement repéré, le seau doit être mis sous ce bouchon.

  • Siphonner le réservoir

Dans cette partie, il est nécessaire de dévisser le bouchon de vidange à l’aide d’une clé. Il faut ensuite attendre que le carburant s’écoule dans le récipient, essuyant toute essence qui s’est déversée en dehors de la cuve. Une fois vide, il suffit de remettre le bouchon en place.

Le véhicule doit ensuite être abaissé jusqu’au sol pour en faire le plein afin de reprendre la route. Il sied de ne pas oublier de confier le carburant usagé à un expert ou même à une institution de recyclage adaptée.

Siphonner un réservoir avec une pompe

Il existe des pompes manuelles élaborées pour extraire le carburant. Ces dispositifs de siphonnage comprennent en général deux tubes reliés par un siphon central ou une poire.

Le siphonnage d’un réservoir avec une pompe est un peu plus sécuritaire que les deux autres méthodes précédentes. Avec une pompe à siphon, l’on peut aspirer le contenu du réservoir, sans avoir à toucher du carburant. Ce processus est de plus rapide tout en étant efficace.

Pour ce faire, il faut utiliser des équipements comme :

  • Un tuyau de longueur variable ;
  • Une pompe à siphon ;
  • Un récipient pour recueillir le carburant.

Pour siphonner le réservoir via une pompe, il faut :

  • Introduire l’un des tubes dans le réservoir ;
  • Mettre l’autre extrémité dans un récipient pour recueillir l’essence/ diesel.

Avec le récipient qui doit toujours se situer à un niveau plus bas que le réservoir, il suffit d’appuyer sur la poire. Répétez le geste pour que le carburant s’écoule dans le seau.

Ce procédé permet d’ailleurs d’éviter les éventuelles difficultés avec d’autres méthodes moins fiables.

Siphonner un réservoir en aspirant

Dans le cas où le véhicule n’est pas équipé d’un bouchon ou que l’on n’ait pas à disposition une pompe, il est possible de siphonner le réservoir avec la bouche. Il s’agit d’aspirer l’essence par voie buccale.

Cette technique est la plus familière connue par les propriétaires de voiture. Elle ne requiert pas moult matériels pour extraire l’essence du réservoir. Un tuyau et un récipient suffiront. Pour siphonner l’essence, il faudra insérer une extrémité du tuyau dans le réservoir.

Il importe de vérifier que le tuyau soit assez long et atteigne l’essence tout au fond.

Voici les étapes pour le siphonnage par aspiration :

  • Placer le tuyau dans le réservoir, et l’autre bout dans la bouche ;
  • Effectuer une action d’inspiration buccale (créant une aspiration pour faire monter l’essence) ;
  • Retirer le tuyau de la bouche ;
  • Plonger ce matériel dans le récipient ;
  • Recueillir la quantité d’essence nécessaire (ou vider le réservoir).

Grâce à cette approche, le réservoir pourra être siphonné. Toutefois, tant que possible, il est préférable de ne pas recourir à cette méthode par aspiration buccale, en raison des conséquences sur la santé. Nombreux sont les risques de cette méthode, comme :

  • L’empoisonnement ;
  • Des problèmes respiratoires ;
  • Des vomissements ;
  • Des troubles de la vision ;
  • Le décès, etc.

En somme, il existe diverses méthodes de siphonnage de réservoir de véhicule. Cela inclut le siphonnage avec ou sans aspiration, avec une pompe ou encore avec un bouchon de vidange. Certaines sont plus recommandées que d’autres, comme la solution avec une pompe. Toutefois, cela dépend des moyens à la portée de chaque propriétaire de véhicule.